Notre territoire regorge de trésors cachés, historiques, culturels ou artistiques, qui ne demandent qu’à être découverts et admirés.
Penchez-vous alors sur ces derniers et appréciez les différentes œuvres réalisées et exposées sur notre territoire du sud de l’Aisne. Amateurs d’art, vous serez surpris par la richesse de ses propositions.
D’un personnage majeur du surréalisme aux pinceaux de maîtres de la peinture française et italienne, en passant par la sculpture, vous (re)découvrirez des grands noms de l’histoire de l’art.

Les fables illustrées

Les grands Salvador Dali et Marc Chagall se sont essayés, comme l’ont fait de nombreux artistes, à la représentation des fables de La Fontaine.
L’un d’un ton surréaliste, l’autre d’un point de vue plus mystérieux, les deux artistes se livrent à l’univers du fabuliste à leur manière. C’est au Musée Jean de la Fontaine que nous pouvons découvrir leur travail, signé. 

On y trouve deux œuvres de Dali :
- une illustration d’une fable
- un portrait de Jean de la Fontaine, caricaturé par le trait spontané de l’artiste.

12 œuvres de Chagall y sont également exposées.
L’artiste russe nous apporte une vision plus poétique qu’illustrative des fables, moins portée sur leur morale.

Peintures du Château de Condé

Le Château de Condé, à travers les siècles, a su conserver ses décors d’origine et a vu s’inscrire en ses murs les œuvres de peintres célèbres tels que Watteau, Servandoni, ou encore Boucher.  

C’est dans l’art que réside une part du mystère du château.
Quelques-uns de ses tableaux restent longtemps cachés. Certains d’entre eux vous seront révélés au fil de la visite.
La fiancée du Roi de Garbe d’Antoine Watteau en est un exemple. Cette représentation d’un conte de La Fontaine a été retrouvée derrière le miroir du grand salon en 1992. Elle reste aujourd’hui encore, une œuvre méconnue, même des amateurs du peintre.

Le château prend alors la forme d’un atelier pour l’illustre Watteau et ses élèves qui s’entraînent notamment à travers la réalisation de fresques dans l’antichambre. De nombreux exemples vous sont présentés lors de la visite.

Servandoni, architecte et peintre italien de renom, a réalisé notamment le décor du salon central du château. Il réalise alors, jusqu’au plafond, une œuvre en trompe-l’œil. Cette dernière se présente sous la forme d’une fresque mais est réellement travaillée sur des toiles fixées à quelques centimètres du mur.

Enfin, les débuts de François Boucher sont inscrits dans la salle à manger où ce peintre célèbre en devenir a participé au décor des murs à travers des scènes mythologiques

Sculptures

Le Sud de l’Aisne brille par ailleurs à travers ses sculpteurs.

Sous vos yeux, dans les rues de Château-Thierry, vous rencontrerez les œuvres d’Achille Jacopin. Ce dernier dédie en grande partie ses talents à sa ville natale, la cité des fables.
Sa sculpture La Paie, interprétation de l’Assomoir d’Emile Zola, est visible Rue Racine. L’artiste donne à sa ville la version faite de pierre. Cette œuvre sert, jusqu’aux Etats-Unis, à sensibiliser la population aux problèmes d’alcoolisme.
Terminez votre circuit Porte Saint Pierre où, tous les samedis après-midi, un espace d’exposition est consacré à l’artiste et vous apprendra qu’Achille Jacopin a réalisé des monuments aux morts un peu partout sur notre territoire.

Puis rendez-vous à la Maison de Camille et Paul Claudel à Villeneuve-sur-Fère pour découvrir le travail de Camille, enfant du Tardenois.
Chez Camille Claudel, on peut deviner, à la charge émotionnelle de ses œuvres, et au-delà de la qualité technique des sculptures, l’influence du très célèbre Auguste Rodin.
La maison expose des œuvres originales de l’artiste dont un buste de Diane, mais aussi des copies comme L’Implorante ou encore La Valse.

Aux frontières de notre secteur touristique, à Oulchy-le-Château, ce sont les Fantômes de Landowski qui dominent le paysage.
Paul Landowski, a vécu quelques temps dans le sud de l’Aisne, à Chézy-sur-Marne, il est connu pour ses œuvres monumentales et a participé à l’érection du Christ Rédempteur à Rio de Janeiro. Il a par ailleurs réalisé Les Fantômes, une œuvre qui, par sa prestance, relève les combattants tombés lors de la Première Guerre Mondiale.
 

 

Après vous être tournés vers les richesses du passé, vous pourriez découvrir l’art contemporain. La galerie Ouverture, Grande Rue, et le Silo U1, Rue Paul Doucet, tous deux à Château-Thierry, proposent des expositions d’art temporaires, gratuites.
D’autres lieux culturels comme le Musée Jean de la Fontaine proposent à leur tour des expositions. Pour les contempler, pensez à consulter régulièrement notre site internet, qui regroupe chaque évènement ayant lieu dans le sud de l’Aisne.