Envie de déguster le champagne ? Oui ? Mais faites le dans les règles de l’art !

Voici les conseils à suivre...

Déguster, c’est analyser ses impressions pour ensuite les décrire avec un vocabulaire précis. La dégustation d’un vin se décompose en trois parties qui mettent successivement en éveil trois de nos sens : la vue, l'odorat et le goût.

La vue :

La vue permet d’analyser la robe du vin. Commencez par apprécier sa limpidité et attachez-vous ensuite à détailler sa teinte et ses nuances qui iront du jaune vert au jaune paille ou doré en passant par un rosé. Observez aussi la finesse et l’intensité de ses bulles.

L'odorat :

L’odorat doit permettre de définir le “nez” du champagne et son bouquet. Allez-y en plusieurs étapes, un premier coup sans remuer le verre puis une respiration plus ample après avoir fait tourner le vin pour l’oxygéner. Le Champagne est un assemblage généralement complexe : fruité, végétal, floral, minéral, épicé, boisé, balsamique ou animal. Amusez-vous à identifier les fleurs, les fruits et les épices.

Le goût :

Le goût intervient en dernier lieu. Là encore, il faut procéder par étapes. La mise en bouche permet de détecter les saveurs sucrées, salées, acides et parfois hélas l’astringence ou le piquant. L’aération permet la libération des nuances les plus volatiles. Quant à la dernière phase dite “rétro-buccale” elle permet de juger le vin sur sa longueur en bouche.

Maintenant vous savez tout, alors bonne santé à vous !*

 

*L’abus d’alcool est dangereux pour la santé, à consommer avec modération

En s'amusant sur le Dolloir !

Partez en randonnée à travers les vignes !

Au pays du Champagne

Au départ de Chézy-sur-Marne, découvrez ces vignes à travers la campagne environnante et qui rime avec champagne...