lachambredeauxcalainjulien3_l

Festival Kidanse 2023-LA CHAMBRE D'EAUX

Concerts, spectacles, conférences et visites guidées ,  Danse - Bal ,  Spectacle à Fère-en-Tardenois
Gratuit
  • C’est dans une baignoire que Marie Barbottin a eu l’idée de prendre cet endroit singulier pour y raconter une histoire. Ce lieu où l’on se détend mais aussi où celui l’on se cherche, se découvre… tel un abri ou un réservoir plein de pensées, d’images et forcément, d’histoires. La chambre d’eaux est l’une d’entre-elles. Entre danse, texte, musique et langue des signes, on y aborde les questions essentielles de l’égalité et de l’affirmation de soi. Pour raconter des histoires, il faut d’abord...
    C’est dans une baignoire que Marie Barbottin a eu l’idée de prendre cet endroit singulier pour y raconter une histoire. Ce lieu où l’on se détend mais aussi où celui l’on se cherche, se découvre… tel un abri ou un réservoir plein de pensées, d’images et forcément, d’histoires. La chambre d’eaux est l’une d’entre-elles. Entre danse, texte, musique et langue des signes, on y aborde les questions essentielles de l’égalité et de l’affirmation de soi. Pour raconter des histoires, il faut d’abord les écrire. C’est à l’autrice Catherine Verlaguet que Marie Barbottin a confié celle de La Chambre d’eaux. Et pas n’importe quelle histoire ! Ici, on fait la rencontre d’une jeune fille, née dans une baignoire, le poing en avant, affranchie des injonctions liées au genre et qui veut grandir, se construire dans l’égalité, à contre-courant des normes sociales. Avec le féminisme pour fil conducteur, cette fable contemporaine est destinée aux enfants, mais « pas que » ! Toutes les générations se retrouvent dans les questionnements de notre jeune héroïne. C’est dans un décor chaleureux et coloré, enveloppé par la musique live, qu’on suit ses pérégrinations dans les stéréotypes, les tabous, les diktats liés au genre et c’est sans chichis et avec humour, qu’on lutte avec elle contre ces discriminations genrées. Sur scène, Marie Barbottin danse et porte le texte, pendant que Yan Giraldou oscille, lui, entre danse et langue des signes française. Qu’on soit née fille ou né garçon, grand·e ou petit·e, cette pièce à la fois poétique et engagée, nous questionne et nous fait beaucoup de bien !
  • Tarifs
  • Gratuit
Horaires
Horaires
  • Le 21 mars 2023 à 19:00