camille-claudel-fere-en-tardenois-maison-nataleMaison natale de Paul et Camille Claudel à Fère-en-Tardenois
©Maison natale de Paul et Camille Claudel à Fère-en-Tardenois|Maison du Tourisme Les Portes de la Champagne - C. Debout

Paul et Camille Claudel

vous invitent chez eux.

Découvrez la maison d’enfance de la célèbres sculptrice et de son frère auteur. Leurs oeuvres respectives seront marquées par leur attachement au Tardenois, leur terre natale.

paul-claudel-ecrivain-fere-en-tardenoisPaul Claudel
©Paul Claudel
Paul Claudel

Issu d’une famille d’artistes, encouragé par son père à suivre cette vocation, Paul Claudel reste aujourd’hui encore un auteur important de la littérature française.

Une star locale...

Le saviez-vous ?

Un enfant du Pays

Paul Claudel

Paul naît le 6 août 1868 dans l’ancien presbytère de Villeneuve, propriété de sa mère et lieu de séjour des Claudel jusqu’à la revente de celui-ci à la commune en 1872. Cependant Paul et Camille resteront toujours attachés à Villeneuve et y feront de fréquents séjours chez leur grand-père maternel qui habitait la maison en face du presbytère.

Situé au cœur d’un environnement serein, bordé par la forêt et les vignes, le lieu était prédestiné pour Paul, qui deviendra un grand rêveur, amoureux de la nature et des mots.

Paul est le premier modèle de sa sœur, la sculptrice Camille Claudel, dont il est très proche. Elle le représente enfant à treize ans, puis à seize ans,  en jeune romain, à vingt ans et enfin à trente-sept ans. Cette sculpture est exposée à la Maison Natale de Camille et Paul Claudel.

Petit garçon aventureux, Paul se plaît à arpenter les paysages qui bordent cette maison. Son imagination est aussi alimentée par la Hottée du Diable, proche de sa maison natale et véritable terrain de jeux pour lui et ses sœurs. Très jeune, il éprouve un goût pour la littérature et les écrits grecs puisqu’il en annote ses manuels scolaires.

 

Une reconnaissance internationale

Élève studieux, il éprouve des difficultés à s’adapter à l’atmosphère de la ville lorsque sa famille s’installe à Paris en 1881. Son besoin de liberté et d’émancipation s’en trouve renforcé. Il rêve de parcourir le monde et embrasse la carrière diplomatique tout en poursuivant sa carrière littéraire.

Il écrit de nombreuses pièces de théâtre, de la poésie et des essais littéraires.

Son art sera enrichi par les séjours qu’il fera à l’étranger dans ses postes de consul, puis d’ambassadeur que ce soit en Chine, au Japon, à New-York, au Brésil et en Europe.

 

Le Tardenois en plein coeur

Cependant, ses voyages ne lui feront pas oublier sa terre natale, le Tardenois, terre à laquelle il reste profondément attaché. Ses paysages, ses villages et ses légendes se retrouvent partout dans son œuvre. Nous pouvons notamment citer sa pièce L’annonce faite à Marie qui s’ancre dans ce lieu qu’il affectionne tant.

En dépit de son talent et de son amour pour la littérature, Paul Claudel se refuse à vivre de son côté artistique, raison pour laquelle il devient diplomate, s’assurant un revenu fixe. La déchéance de plusieurs artistes et surtout de sa sœur, le traumatiseront.

 

Un frère fidèle

Alors que Paul, après un drame sentimental fonde une famille, (il aura cinq enfants), Camille se bat contre la solitude après sa séparation d’avec Rodin, les difficultés financières, la maladie.

En 1913, sur avis médical elle est internée en hôpital psychiatrique jusqu’à sa mort. Cependant et malgré l’enfermement de sa sœur, Paul lui restera toujours proche et fidèle. On retrouve souvent, cachée quelque part, l’ombre de Camille dans ses écrits.

Fermer